Stephan Haimo

Issu de parents francais implanté à New York, tant mes origines, ma formation que mon parcours sont marqués par la culture francaise dans laquelle j’ai baigné dans un contexte international. Depuis plus de 35 ans, je suis fortement impliqué en qualité de conseil, administrateur, entrepreneur et investisseur dans des groupes internationaux actifs aux USA, en Europe et en Asie. Mes activités touchent de nombreux domaines, y compris les médias, le retail, les voyages et les sports. En tant qu’avocat spécialisé dans les fusions-acquisitions et leurs financements, et maintenant conseil en fusions et acquisitions, j’ai été et suis fréquemment sollicité pour assister aux conseils d’administration de mes clients, participer activement à l’élaboration des stratégies et des business plans, développer un rapport de confiance et de conseil avec le management, mettre en place des processus décisionels afin d’assurer que les intérêts des actionnaires soient respectés et enfin négocier les opérations et leurs financement. Agé de 63 ans, mon expérience juridique, financière et managériale me permet de contribuer sur tous ces plans dans des situations très diverses.

Lagardère regroupe des activités diverses sous des marques de renom telles que Hachette et Europe 1. Celles-ci ont une réputation et une envergure globale. Elles sont implantées en France et sont les vecteurs d’une ambition et d’un rayonnement international de la France. Il est important à mon sens de conserver et de soutenir cet attachement à la culture française et de donner au groupe les moyens de se développer dans un contexte où l’édition et les médias traditionnels sont bouleversés par les nouvelles technologies et les modes de distributions traditionnels disparaissent. Le Travel Retail, un pôle important du groupe, est lui aussi confronté à de nouveaux défis qui nécessitent certainement une réflexion stratégique.

Mon parcours professionnel, mon appartenance culturelle, et ma connaissance des secteurs d’activité de Lagardère m’amènent à poser ma candidature à son Conseil de Surveillance. Je suis convaincu de pouvoir aider à élaborer des solutions aux défis stratégiques et managériaux, rechercher des partenariats industriels et financiers et développer de nouvelles activités en s’appuyant sur les forces et les compétences du groupe en France et à l’international.