Enrico Letta

Après une expérience de près de vingt ans dans la vie politique italienne et européenne, j’ai décidé de rejoindre en 2015 la Paris School of International Affairs de SciencesPo Paris en tant que Doyen – fonction que j’occupe jusqu’à ce jour. J’ai depuis lors été élu Président de l’APSIA, l’Association mondiale des Écoles Universitaires des Affaires Internationales, basée aux Etats-Unis, à Washington Dc. Enfin, ma passion ayant toujours été la construction européenne, et les valeurs sur lesquelles elle se développe, je dédie une partie de mon temps à l’Institut Jacques Delors, basé à Paris, dont j’assure la Présidence.

J’ai toujours regardé avec grand respect et intérêt les métiers du groupe Lagardère, en particulier leur impact sur le monde cultural français et européen. Je crois que les marques que ce groupe porte ont joué et continueront à jouer un rôle décisif dans le système éducatif et culturel de la société française et même européenne et ainsi que dans l’accès à une information de qualité qui me semble essentiel dans le monde actuel.

Je pense que nos sociétés, bousculées par les révolutions numériques qui ont éclaté et qui vont continuer à bouleverser notre quotidien, ont besoin d’un ancrage de plus en plus solide sur des valeurs de base pour lesquelles le rôle de la culture sera, et doit être, central. C’est pour cela que je considère que les métiers du groupe Lagardère disposent d’un potentiel unique pour conserver cette place essentielle dans le monde de demain, et je crois qu’un regard plus conscient de cette mission globale peut aider à optimiser les resources professionnelles et culturelles exceptionnelles qui sont d’ores et déjà présentes au sein du Groupe. A côté de cette centralité que je vois dans la mission culturelle des marques du Groupe, j’attache aujourd’hui une grande attention au développement du monde de l’information, son passage au numérique, sa responsabilité face à son public, sa capacité de respecter les nouveaux paradigmes du droit humain technologique qui rapidement est en train de se former surtout en Europe. Et dans tous ces domaines, je suis convaincu que le Groupe peut conserver son positionnement et accroître sa visibilité en tant que référence dans son secteur tant en France qu’au sein de l’Union Européenne.