Brigitte Taittinger

Je suis née en Champagne où j’ai vécu 20 ans. Mon père, Claude Taittinger dirigeait la branche champagne du groupe Taittinger. Après avoir fait une maîtrise d’histoire et l’Institut des Sciences Politique de Paris, j’ai eu la chance d’avoir un parcours professionnel riche et diversifié sur plusieurs secteurs :

  • luxe, hôtellerie, éducation, soutien de la recherche en sciences sociales,
  • compétence approfondie en responsabilité sociale environnementale et éthique

J’ai ainsi acquis une solide expérience de dirigeante de PME (développement de marques en France et à l’International mais aussi valorisation d’entreprises pour le compte d’un groupe français, d’un fonds américain puis d’un groupe familial coréen), et une bonne connaissance de la gouvernance d’entreprise, à travers le rôle d’administrateur que j’exerce, depuis 30 ans dans des groupes (cotés ou non cotés), des Institutions financières, des Fondations mais également des Institutions publiques dans le domaine de la culture. J’ai par ailleurs vécu ces 2 dernières années à Londres au cœur des rapprochements bilatéraux franco-anglais pendant cette période de pré-Brexit.

Ayant toujours porté une attention particulière aux groupes familiaux, je souhaite apporter ma contribution au groupe Lagardère en l’aidant à pérenniser, autour de ses activités actuelles et futures, la compétitivité, l’excellence et l’image de ce que doit être le groupe Lagardère. Selon moi, il convient avant tout de construire une stratégie de développement à long terme appuyée sur un savoir-faire et des convictions, et non tomber dans l’écueil de beaucoup d’entreprises qui procèdent à des cessions ou acquisitions d’actifs sans vision stratégique, et dont les effets sont dévastateurs.

Certes, le travel retail traverse une période agitée. Cependant, je suis convaincue qu’il restera incontournable dans un contexte de mondialisation inéluctable. L’enjeu principal est de l’adapter en terme d’offres, en fonction des nouveaux comportements des consommateurs, et en s’appuyant sur les nouvelles technologies. Son potentiel reste intact.

Par ailleurs, mon attachement aux livres, à l’édition, à la communication est la résultante d’une culture familiale. Nous avons, dans notre famille, investi dans des imprimeries, librairie, créé ou racheté des magazines. Il nous faut soutenir davantage et donner des moyens à cette contribution fondamentale pour la production et la diffusion du savoir et du divertissement. Retravailler un modèle économique dans un objectif de forte croissance et en tenant compte, bien entendu, des nouveaux supports, sera essentiel. Il faudra réapprendre à être précurseur, à anticiper, à trouver de nouveaux talents : ce sont les fondamentaux sur lesquels doivent s’appuyer aujourd’hui toute entreprise pour une croissance durable.

Pour pouvoir relever le défi de ce formidable challenge, je souhaite mettre au service du groupe :

  • mes connaissances des métiers du groupe Lagardère à travers mon parcours professionnel ;
  • mon expérience opérationnelle du fonctionnement et du développement de marques et entreprises en France et à l’Etranger ;
  • et enfin ma bonne connaissance du fonctionnement des conseils d’administration, du rôle des administrateurs et de la gouvernance, dans un contexte d’éthique et de transparence.

Je compte mettre toute mon énergie dans ma capacité à fédérer pour avancer.